vente éphémère - My Lovely Thing

 La 1ere fois que j'ai vu le travail de Marie, c'était il y a 3 ans chez "Henry & Henriette". J'ai tout de suite craqué pour ce bel univers frais et poétique. Puis j'ai eu la chance de rencontrer Marie lors des ventes "Hôtel Bohème"... Et vous savez quoi, Marie est tout simplement adorable. Aussi douce que ses illustrations.

 My Lovely Thing est un subtil mélange de douceur et de poésie. Un regard, une envie d'admirer les choses simples.

 Les illustrations de My Lovely Thing sont identifiables par leurs couleurs pastelles, aquarellées, et, bien sur, leurs fameux petits motifs géométriques.

Chaque affiche murale vous racontera une histoire, souvenirs d'enfance, petits moments de plaisir ou rêverie, My Lovely Thing vous fait voyager à travers ses illustrations.



Ton mot préféré ?
Beaucoup, ceux qui donnent le sourire !

Le mot que tu détestes ?
Maladie

Ta drogue favorite ?
Le vin, et encore plus celui qui pétille !

Le son, le bruit que tu aimes ?
Les cloches en montagne... !

Le son, le bruit que tu détestes ?
Le grincement de dent

Ton juron, gros mot ou blasphème favori ?
" Et merdeeeee "

Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?  
Juste quelqu'un de bien.....

Le métier que tu n’aurais pas aimé faire ?
Croque-mort !

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel tu aimerais être réincarné ?
Myosotis pour son bleu si pure...

Si Dieu existe, qu’aimerais-tu, après ta mort, l’entendre te dire ? 

C'est pas fini...


Bon et sinon, quel type de dinde es-tu ?
La pièce préférée dans ton dressing ?
Mon jean !

Ton cocktail préféré ?
Champagne et fraise 
Un resto entre copines à nous conseiller ?
Dans le jardin bucolique du Petit Bouchon à Nantes !
 
La boutique en ligne, où tu flambes ta carte bleue ?
ou plutôt j'aimerai flamber ma carte bleu... je suis très raisonnable ;), sur tous les sites de déco ;) !!

Un mot qui te qualifie commençant par la lettre M ? 
Minutieuse


Le premier questionnaire était administré systématiquement aux invités de Bernard Pivot à l'émission culturelle Bouillon de culture qui a tenu l'antenne pendant plus de dix ans jusqu'en 2001.



Mathilde nous préparera un wonder cocktail exotique pour l'inauguration.
Venez rencontrer Marie l'illustratrice poétique de "My Lovely Thing" !

Vente éphémère "My Lovely Thing"
du 15 au 18 avril 2015

Cocktail mercredi 15 avril à partir de 18h30
jeudi et vendredi de 13h30 à 18h30
samedi de 11h à 18h30

Teesh des dindes #2

Comme les beaux jours, le teeshdesdindes est de retour ! Et pour cette nouvelle édition, il nous fait faire un petit détour par les années 50. Ambiance Mad Men et pin-up en goguette, le design est délibérément impertinent et féminin.

Les coquettes patientent au bar. Mais que fait Don Draper ? 
Tant pis pour le Mad Man, les filles trinquent sans l'attendre.
Après tout, on n'est plus au temps de la Prohibition.
Nous nous sommes bien amusées à réaliser cette petite mise en scène pour vous présenter le teeshdesdindes2.
Sa forme est ultra-féminine grâce à son encolure arrondie. En taille unique, sa coupe magique lui permet de s'adapter à des morphologies différentes.
Côté fiche technique, sachez que notre joli t-shirt a été cousu au Portugal et imprimé - à l'encre bio - dans le respect de l'environnement par un artisan parisien. Son jersey tout doux est d'excellente qualité. (Le teesh blanc est en 100% coton - le teesh gris est un mélange 50/50 coton et polyester).

Un immense merci à l'équipe de choc qui nous a fait voyager dans le temps : Atelier 13 pour les Swanky, Zehra pour la manucure, Zeh Plein Fards pour le maquillage et Thibault Debleds pour la coiffure, So[Photogra]phie pour la photo et Marion Lonnet pour le making of,


Nous vous donnons rendez-vous pour la mise en vente ce soir à 19h

Pom-pom Flower

Avec l'arrivée du printemps, du soleil et des jours qui rallongent,
la vitrine de l'atelier s'est parée de fleurs et de pompons !


Cette nouvelle installation à l'air de plaire. Cette déco est facile et à la portée des tous, un vrai jeu d'enfant !


Avec des tambours à broder, des fausses fleurs, des reste de laines et quelques heures devant vous, vous aussi succombez au pouvoir des fleurs et des pompons !


  J'ai eu envie de partager avec vous ce petit DIY, mais pour la première fois c'est un tuto-vidéo que je vous propose ! Grâce à Élodie et Marion "aime comme Marie" a maintenant sa chaîne youtube !

https://www.youtube.com/watch?v=VdNn97_Dz-E
Vous trouverez un lien direct, dans la colonne de droite, vers ce nouvel espace :
https://www.youtube.com/channel/UCrp6H3hi59NjCHhhbiIY6MA


 J'espère que ce 1er tuto-vidéo vous plaira.
En tout cas nous nous sommes beaucoup amusées à le réaliser.
Pour découvrir la vidéo c'est ici


Tambour à broder trouvés en mercerie
Outils à pompon (ou pompom maker) chez la couserie créative
Fausses fleurs chez Ikéa
 Laine stock personnel
Tee-shirt "je suis une pompon girl" chez Mamie Boude

Petit Paul


Notre belle famille est heureuse de t’accueillir Petit Paul.
Félicitation à mon frère et ma belle-soeur.

Pour célébrer ton arrivée,
vous avez -20% sur tous les patrons avec le code "paul" !
(offre valable pendant 2 jours)

...

Puisque la polémique lancée il y a quelques semaines vient d'être relancée, je tiens à faire quelques précisions, dans un souci de transparence.

Pour mémoire, on m'a accusée de plagiat. J'en suis innocente, et j'ai répondu à ces accusations dans cet article (lien).

J'ai bien sûr été touchée par cette polémique qui m'a paru très injuste mais j'ai été véritablement et profondément blessée par la cohorte de commentaires haineux qui s'en est suivie sur les réseaux sociaux. C'est précisément là que l'affaire est allée trop loin : j'admets que l'on critique mon travail, jusque là tout est normal. Mais des pages et des pages d'allégations fausses, de commentaires violents voire insultants, je ne trouve pas cela normal.
La liberté d'expression (brandie par certains à titre d'excuse pour déverser un flot d'insultes) s'arrête là où commence la diffamation. 

C'est pour cette raison que j'ai décidé d'entamer une procédure en justice à l'encontre de ceux qui ont contribué à cette diffamation et l'ont entretenue. Ce n'est en aucun cas pour faire disparaître ou étouffer les critiques mais pour réparer une injustice. 

Je demande à mes détracteurs de bien vouloir se livrer à un petit exercice rapide : pouvez-vous imaginer, ne serait-ce qu'un moment, que vous m'accusez à tort ? Imaginez-vous en train de faire votre travail honnêtement et de devoir faire face, du jour au lendemain, non pas à une simple accusation mais à un véritable déferlement diffamatoire. Puisque c'est ce qui m'est arrivé, je peux vous assurer que la réaction légitime est de se défendre. 

C'est la raison pour laquelle j'ai fait appel à un avocat. Je ne m'étendrai pas plus sur le sujet.
(commentaires modérés)