Une tunique chemisée

Une tunique chemisée
14 juillet 2011 aime comme Marie
Avant d’attaquer la valise d’été (car oui, il y aura bien quelques nouvelles tenues cette été, n’allez pas croire que je pars en vacances avec juste un maillot de bain, une paire de lunette et un encours tricot…. il me faut bien quelque robes, tuniques et autres pour faire la belle à la plage !) je compte bien finir de vous déballer ma valise d’avril.

Cette tunique chemisée est en fait un prototype pour une commande bien particulière d’une cliente. Le cahier des charges était simple, une robe (oui, oui, une robe, mais, n’étant pas sûr de moi, j’ai d’abord testé une version tunique) avec un col de chemise, une longue patte de boutonnage devant, empiècements aux épaules et manches longues idem aux chemises.


Jusque là rien d’impossible, il me suffisait de faire un « combo » de tous ces éléments… oui dans la réalité, il y a tout un tas de petits détails à ne pas rater.

La patte de boutonnage : quelle largeur ? quelle hauteur ? J’y mets combien de boutons ? Pour mon prototype je l’ai volontairement réalisée dans un coton qui contraste, il m’est alors plus facile de voir les proportions.
Le col et le pied de col : n’ont plus de secrets.

Les manches : tout comme le col (après je ne sais combien de chemises pour homme, je crois que c’est la partie que je préfère coudre)

En fait sur cette version liquette, j’ai juste arrondis les bas devant et dos. Tout en sachant que sur la robe je devrais rajouter 2 grandes pinces dans le dos (pour creuser aux niveaux des reins et éviter l’effet « boules » au dessus des fesses)

Pour voir la version robe…. il va falloir attendre un peu ! J’ai bien pensé à la prendre en photo, mais sur un cintre… Je vais donc être obligée d’en refaire une deuxième pour la prendre en photo portée…. dur, dur ! (et devinez pour qui elle sera ?!)

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*