Une chemise pour…. Djé

Une chemise pour…. Djé
27 août 2010 aime comme Marie
C’est devant la diffusion de Rocky III que je commence mon billet…Oui je sais il n’y a aucun rapport pour l’instant mais ça va venir…

Alors pourquoi je vous parle de Rocky parce que Rocky 4 évidemment. Dans cet opus (l’un des plus mauvais de la de la franchise), Rocky (magnifié par Sly) rencontre Ivan Drago (interprété par l’immortel Dophl Lundgren), un boxer soviet (le voilà le rapport) pour venger la mort de son ami Apollo Creed (tué par Ivan Drago, essayez de suivre un peu). Tout au long du film, et afin de se donner de la motivation lors de son entrainement dans son kolkhoze perdu au fin fond de la Sibérie, Rocky se remémore des souvenirs avec son grand pote Apollo. Ces flash-backs nous fournissent des scènes exceptionnelles, tirées de Rocky 3, avec un coté crypto gay tout à fait assumé. Les voir courir sur la plage avec leurs micro-shorts et leurs débardeurs ultra moulant est vraiment un pur bonheur.

-ApolloooOOOoooooo, viens dans mes bras vieille folle

Mais trêve de billevesées et passons au sujet qui nous intéresse : ma deuxième chemise certifié Aime comme marie.

Lors de la présentation de ma première chemise (ici pour celles et ceux qui ont oublié), je vous avais annoncé que d’autres chemises avaient été commandées et devait arriver dans les semaines qui suivaient. Le post datait du 25 Avril et là vous vous dites qu’à l’époque je vous ai menti, que je n’avais rien commandé, que c’était une phrase lancée en l’air histoire de faire du « teasing » (technique très réputée dans la blogo) et étant sans nouvelles de moi, vous vous demandiez de qui m’était arrivé (faites au moins semblant). Mais voilà, devant l’élégance de la création (je reparle de la chemise là), d’autres personnes se sont mis sur la liste d’attente des liquettes. L’un étant mon père et l’autre plus grand que moi, j’ai dû m’incliner et les laisser passer. Heureusement dans un souci d’équité, la couturière a fini toutes les chemises en même temps.

Dans le post de la première chemise (oui il y a une continuité dans mes posts, c’est pas des papiers écrit sur un coin de nappe), je vous signalait que mon premier choix de couleur était le bleu clair mais la couleur n’étant pas disponible, j’avais opté pour un beige ; bref je vais pas vous réécrire toute l’histoire. Celui que Marie m’a rapporté de l’atelier Beau-Travail était exactement ce que j’recherchais. Puis pour trouver le tissus pour les doublures de manches et de cols, j’ai été faire un tour dans le bordel la réserve de tissus de Marie et après une première sélection, j’ai choisi un liberty au ton blanc, bleu et rouge. Les rajustements me conviennent mieux que sur l’autre chemise (ben oui on améliore au fur et à mesure).

Le film vient de finir, et comme Rocky arrivant en haut des marches du Philadelphia Museum of Art, j’ai atteint mon objectif et la fin de mon voyage dans la blogo. Je ne vais pas finir mon papier en faisant une annonce comme la dernière fois pour au final vous décevoir en ne donnant pas de suite…non je ne le ferai pas… je vous dis d’arrêter… Oh mais lâchez moi madame, c’est une nouvelle chemise… bon okay je vous le dis, il parait qu’une troisième chemise est en route et déjà découpé mais n’ébruiter pas la chose.

PS : aller voir The Expendables, parce que Sly c’est quand même un putin de mec et un des derniers monstres du cinéma americain.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*