Road-trip au Québec – [part 1] Montréal

Road-trip au Québec – [part 1] Montréal
28 septembre 2018 admin

Enfin le premier véritable article de notre nouvelle rubrique « L’éternel départ » !

Il concerne notre voyage le plus récent. En effet, cet été nous sommes partis au Québec pour un road-trip de 16 jours. Pour ce voyage, nous ne sommes pas passés par un organisme. Nous avons préféré organiser notre propre parcours, nous inspirant certes de tours préexistants mais glanant idées, conseils et recommandations sur internet, affinant au fil des jours notre périple pour aboutir à une feuille de route sur mesure. N’ayant, à l’origine, qu’une idée relativement vague de ce que le Québec avait à nous offrir, nous ne nous sommes imposés pratiquement aucun « passage obligé ». Pas de cahier des charges, ni d’impératifs, ce n’est pas comme ça que nous envisageons nos vacances ! Nos seules préoccupations préalables concernaient des questions de confort, c’est pourquoi nous avons privilégié des étapes qui ne nous imposaient pas plus de 3 heures de route entre chaque arrêt.  Des imprévus nous ont évidemment amené à devoir parfois adapter notre logistique mais c’est aussi ça la magie du voyage ! Pour le logement, nous avons fait confiance à AirBnb pour la plupart de nos étapes, alternant bed and breakfast, motel ou séjour chez des particuliers.

Nous espérons que ce récit de nos plus récentes aventures vous plaira, et n’hésitez pas à nous poser vos éventuelles questions en commentaire !

Première chose et non des moindres, évitez vous un coup de stress à l’aéroport et pensez bien  à présenter votre demande d’A.V.E. (autorisation de voyage électronique) au moins 72 heures avant votre vol. Sans ce sésame, vous ne pourrez décoller, ce qui serait vraiment dommage. La démarche se fait en ligne et coûte 7 $CAN.

Après un vol de 7 heures, nous atterrissons en ce début du mois août à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. Contrairement aux aéroports parisiens, il est très facile d’y commander un Uber, une porte leur est  même dédiée (porte 6, à l’étage « Départs »). Hyper pratique !

Météo très agréable au sol, une constante pendant toutes nos pérégrinations canadiennes, la pluie ne se manifestera que lors de notre dernière étape à Québec, 14 jours après notre arrivée. Il a fait extrêmement chaud cet été au Canada mais heureusement pour nous, la canicule dantesque qui sévissait en juillet a laissé place à des températures plus vivables !

Première étape de notre escapade canadienne : Montréal !


Maison tricotée


Cinéma Beaubien

La plus grande ville québécoise a la réputation d’être très « américanisée », un adjectif plutôt péjoratif qui ne me plaît pas tellement, mais c’est vrai qu’avec ses buildings, ses quartiers hipster et son appétence pour les grands parcs en plein centre-ville, on pourrait parfois se croire à New-York. Et pourtant, la ressemblance s’arrête là. Montréal a sa propre personnalité et nous y avons passé 4 jours très agréables. Logeant du côté du boulevard Saint-Michel, un poil excentré, nous partions de bonne heure (merci le jetlag) généralement en Uber jusqu’à un spot spécifique. Pour regagner nos pénates, nous avons privilégié les longues balades, flânant au gré de nos envies. C’est comme ça que nous avons découvert le quartier Beaubien et son très joli cinéma. Ce quartier dégage une atmosphère tellement paisible avec ses jolis maisons aux balcons lumineux, ses parcs où se retrouvent petits et grands et ses multiples restos/bars tous accueillants, un havre de paix (bien que Montréal soit, dans sa globalité, une ville très calme).

Coup de cœur pour le Plateau et Mile-End (les deux quartiers sont limitrophes). Des graphs incroyables couvrent les murs, et on y trouve, entre autre, de jolies boutiques (Boucle et Papier, La Maison Tricotée), des incontournables comme la petite échoppe Fairmount Bagel, ouverte 24/24 et proposant des bagels (quelle surprise) de toutes sortes : nature, sésame, cannelle, raisins, myrtilles (qu’ils appellent « bleuets » au Québec) ou bien ail, oignons… Il y en a pour tous les goûts et nous y sommes allés tous les jours pour découvrir de nouvelles variantes.


Schwartz’s Deli

Profitant d’une accalmie, nous avons pu déguster les spécialités du Schwartz’s Deli, habituellement pris d’assaut par les touristes, avec des files d’attente exagérément longues devant leur restaurant. Leur sandwich « smoked meat » (accompagné de frites et d’un gros cornichon) est une référence, c’était très « gourmand », pour ne pas dire bourratif mais pourquoi pas. Encore une preuve que l’engouement de masse n’est pas gage de saveurs incroyables.

Chaï latté coco de l’Edgar Café

Breakfast ultra gourmand du Maamm Bolduc


Diner léger du Café Santropol

Pique-nique improvisé grâce à Bagel Etc

Poutine chez Brouhaha

Parmi nos trouvailles, l’Edgar Café et son chaï latte glacé au lait de coco à tomber, le petit déjeuner ultra copieux du Maamm Bolduc, les bagels à emporter de chez Bagel Etc, le café Santropol et sa cuisine healthy bienvenue, surtout après  une poutiflette (fusion diabolique entre la poutine et la tartiflette) de chez Brouhaha !

Le vieux port et ses ambiances ultra touristiques de fête foraine ont fait l’effet d’un repoussoir et nous avons clairement préféré nous perdre dans les quartiers susmentionnés, pique-niquer parmi les écureuils du Parc La Fontaine ou arpenter les chemins ombragés du Mont-Royal, superbe écrin de verdure aux portes de la ville, conceptualisé par les créateurs de Central Park.  Splendide point de vue sur Montréal au niveau du café suspendu. Le bus 11 vous y emmènera depuis le parc Jeanne Mance et pensez à avoir l’acompte, les chauffeurs de bus ne rendent pas la monnaie.

Amateurs de vinyles, collectors ou non, Montréal est faite pour vous. Freeson, Au 33 Tours et Cheap Thrills sont incontournables pour les nostalgiques du tourne disque. Neufs et occasions, à tous les prix, et n’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs, toujours sympas. (retrouvez toutes les adresses sur notre carte Mapstr)

Du fait de sa proximité avec Montréal (deux petites heures de route), nous avons passé une journée au Parc du Mont Tremblant. C’est le plus grand parc national du Québec, mais aussi le plus visité. Tout est adapté aux touristes, ce qui peut donner des airs de « Jurassic Park » à ce parc qui regorge de très beaux points de vue (La chute de la Diable, pour ne citez que cette cascade impressionnante). Nous nous sommes tout de même trouvés un petit coin de paradis, entre le lac Monroe et l’accueil de la Diable, une petit plage au bord d’un lac. Conséquence de la vague de chaleur de juillet, l’eau des lacs est plus qu’agréable, et si l’on fait abstraction des sangsues (inoffensives) qui végètent au bord de l’eau, une super baignade s’offre à nous.

Après ce séjour à Montréal, nous prenons notre gros SUV pour enfin démarrer notre road-trip, suite au prochain épisode !

 

1+

Comments (2)

  1. Marion 1 semaine ll y a

    Bel article ! Je vois que Montréal aura encore séduit des français, rien de suprenant c’est une ville géniale à vivre. J’y ai vécu deux ans et j’ai adoré, je suis partie en septembre pour de nouvelles aventures en Angleterre mais avec un pincement au coeur ! Juste un conseil pour la prochaine fois, de mon expérience, les Uber ont tendance à être plus chers que les taxis officiels…au plaisir de vous relire !!

    0
  2. Spmlt 1 semaine ll y a

    Bonjour
    Je projette d’aller au Canada l’été prochain
    Quels sont les meilleurs tarifs pour les vols?
    Merci
    Stéphanie

    0

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.