Les 5 veinardes

Les 5 veinardes
13 décembre 2013 aime comme Marie

Ça y est j’ai lu TOUS vos commentaires…. et j’ai bien rit !

Je suis ravie de voir qu’enfant je n’étais la seule à faire quelques bêtises….

Le choix a été difficil. Je tiens à féliciter les hommes qui sont venus participer pour leur chère et tendre. Messieurs MERCI !

Une dédicace à mon frère Djé, qui est venu raconter sa mésaventure (où il est histoire de ciseaux et photos à jamais dans les albums de famille) Me pardonneras tu un jour ??
« Un jour a 6 ans, j’ai laissé ma grande soeur jouer à la coiffeuse…Ca devait être « pour de faux »…Et elle m’a quand meme couper les cheveux…1 semaine plus tard, c’était mon baptême…Au final, une belle coupe au bol sur toutes les photos et une blessure a jamais ouverte !!! Et pour paraphraser Corneille « Aux ames meurtries, la vengeance attend le nombre des années » !! Mouahahahahahahah »

Mon papa a laissé sa petite anecdote à mon sujet….

« Je suis Gilles, le papa de Marie,
si je poste un commentaire ce n’est pas pour participer au tirage (bien qu’ayant aperçu à la maison certains composants des pochettes surprises, je regrette un peu…). Je suis régulièrement le blog de ma fille et vos anecdotes sur vos 5 ans me font passer un bon moment. Je me suis dis comme vous faisiez des révélations sur votre enfance, je vais vous en raconter une sur Marie.
A 5 ans, elle avait déjà des idées bien arrêtées sur ses tenues vestimentaires. Véronique préparait le soir la tenue du lendemain pour l’école et il arrivait souvent qu’elle n’en tienne pas compte et en choisisse une autre. Elle n’avait pas encore de prédispositions pour le mariage des couleurs et ne se souciait pas son look. C’était surtout je m’habille comme je veux avec les vêtements que j’aime.
Comme c’est moi qui la déposais à l’école le matin, je n’étais pas toujours au courant des vêtements choisis. Je pense qu’elle en profitait un peu. J’arrivais certain matin à déjouer la supercherie et lui demandais de se changer.
Un matin, je la trouve bien longue à s’habiller et je me méfie. En descendant sa tenue est certes pas celle prévu mais cela passe. Elle a mis sa jupe qui tourne qu’elle adore. Celle qui à peine nettoyée et repassée ne passe pas par l’armoire et se retrouve sur ses fesses.
J’ai appris le soir en rentrant que dans sa précipitation,elle avait oublié de mettre sa culotte. Elle a surement été un peu ennuyée mais je suis sûr que cela ne l’a pas empêché de la faire tourner dans la cour… » 

Maintenant place aux heureuse gagnantes 
Mari (« sanzoeuf »)
Suzon & Gabinette (un petit frère disparait comme par magie et de PQ)
Cé Création (une histoire de chaussures)
Chouette Juliette (sans’culotte power !)
Rosalie et Francine et rosalie (j’aurai pu faire la même)
Mesdames j’attends vos adresses et une pochette surprise se glissera sous le sapin !

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*