Le gilet « Embruns »

Le gilet « Embruns »
15 juin 2016 admin

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’être contacté par Emilie pour tester son futur modèle le gilet « Embruns« .

J’ai été super flattée, mais aussi super stressée. Car depuis quelques mois j’étais un peu en froid avec mes aiguilles. Je ne trouvais plus l’énergie et le temps d’enchainer les mailles. Après avoir tricoté la baby-box de Paul j’ai eu un ras-le-bol du tricot. D’ailleurs l’année dernière je n’ai dû tricoter que 2 « trendy châle » (toujours une valeur sûre le trendy) et un « Philémon« …. vous voyez un peu le niveau !

Et puis doucement cette année les aiguilles m’ont titillées. Motivé par ma caille, nous avons tricoté ensemble le beau « Benjamin« … Alors en avril quand Émilie a proposé de tester « Embruns » j’ai pris mon courage à 2 mains et ré-ouvert le stock de laine !

Stan Smith et Franginettes de Aurélie Cahdaine – Sac « Antoinette Ameska« 

Commencé, en avril dans l’avion pour Florence, il m’a suivi toute la semaine au grès de nos visites. Dans l’avion (oui, on peut tricoter dans les avions avec des aiguilles circulaires et en bois) dans la queue du Duomo, de la galerie des Offices, lors de notre visite de Sienne, « Embruns » a été le parfait compagnon de voyage. Les rangs se sont succédés sans que je m’en aperçoive. J’avais presque fini le corps à mon retour en France.

Sac à encours « Field Bag » de chez « L’oisivethé »

 Et comme toute bonne tricoteuse du dimanche qui se respecte, j’ai mis plus de temps à tricoter les manches que le corps !

 J’avais en stock quelques écheveaux de Physalis de chez « Graine de laine » shoppé lors de la vente éphémère à l’atelier. J’avais craqué sur ce coloris indescriptible qui oscille entre de camel, le caca d’oie, le kaki, le greige… Bref la couleur indéfinissable qui n’attendait que ce projet.

 La construction est originale et simple. Émilie détaille parfaitement les différentes étapes. Embruns a tout pour plaire : tricoté en 1 seule pièce (pas de couture), du haut vers le bas (facile d’essayer et d’ajuster), les rangs ne sont pas monotones (il y a toujours de quoi s’occuper, sans pour autant être le nez collé aux explications). Bref le projet idéal pour une reprise en main des aiguilles.


Sautoir réalisé et offert par Karen il y quelques années – bagues « Camille Enrico » – BO « Shlomit Ofir » chez « Un oiseaux sur la branche »

En mauvaise testeuse qui je suis, je n’ai pas fais d’échantillon, et je refuse de tricoter en deçà des aiguilles n°4 ! Voilà donc ma petite tambouille : J’ai réalisé la taille S en aiguilles n°4, j’ai rallongé légèrement le buste de quelques centimètres, et réalisé les manches longues et ajustées.

 Je vous laisse découvrir les autres versions du gilet « Embruns » sur Ravelry et les autres modèles d’Émilie. J’ai delà craqué sur (petit) Marcel et Colette !

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*