Celle qui devait être pour Djé

Celle qui devait être pour Djé
19 juillet 2011 aime comme Marie
Pour un mariage en novembre 2010 (hum, hum, hum…) Djé m’a fait l’honneur de commander une chemise grise. L’originalité étant de cacher les boutons. Djé est très précis dans ces commandes et il savait exactement le gris qu’il souhaitait. J’ai eu beau le caché, il a tout de suite trouvé le coupon fraichement ramené de Marseille (un des trésors des Bonnes Mères), un super coton, légèrement satiné, au tombé de rève et d’une douceur irréprochable. J’ai regretté d’en avoir pris que 2 malheureux mètres.

J’ai bien peaufiné les détails, les doublures et parementures en coton rayé gris et blanc, des petits boutons noirs. J’ai bien galéré pour la partie boutons invisibles. J’ai vite compris le sens des plis, mais une fois le pied de col posé impossible de réaliser la 1ère boutonnière tout en haut…le drame ! Me voilà obligé de découdre le col pour enfin coudre cette satané boutonnière.

Bon au final la chemise est une réussite. J’étais super fière de lui faire essayer. je commence à connaitre les modifications qu’il me demande à chaque fois (plus cintré, un chouille plus court, etc…) C’est donc fière de moi que je lui tends la chemise ! Et là le drame (le retour) Je me suis trompée dans le sens de fermeture de la chemise.

Car oui, il y a un sens pour les boutons ! Le femmes boutonnent de droite à gauche, alors que les hommes font l’inverse ! Non mais qu’elle idée !!!
Djé déçu (je le comprends) à tout de même portée sa chemise pour la cérémonie… et devinez qui la récupérée….(héhéhéhé à croire que je l’ai fais express !)

C’est donc avec un énorme plaisir que je porte sa chemise grise. J’ai même pris goût aux chemises d’hommes. J’aime féminiser ce vêtement tellement masculin. Une jolie ceinture en Liberty (trouvée au Super Market avec Peggy – de chez Charlotte Sometime – encore elle). J’avais en tête une ceinture dans le même genre, mais je n’ai pas en le temps de m’y coller, et puis Charlotte fait ça tellement bien !

et toujours les pattes de boutonnages que j’affectionne particulièrement

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*