#aimemonatelier : l’avant

#aimemonatelier : l’avant
30 septembre 2013 aime comme Marie
Pour aménager cet espace, j’avais plein d’idées et d’envies de déco… ça c’est la partie fun, mais hélas c’est celle qui vient à la fin ! Il a d’abord fallu concevoir un plan d’aménagement sérieux et bien pensé.

Pour ce faire, j’ai dû me replonger dans mon ancienne vie et mes anciennes habitudes de travail. Mais j’ai surtout eu la chance d’être aidée et guidée par mon amie Delphine Pelerito (archi d’intérieur) à qui j’ai pu soumettre mes idées et mes doutes. (Si vous avez des projets d’aménagement intérieur n’hésitez pas à la contacter. Elle est vraiment douée, très douée. Elle suit votre projet de la conception jusqu’à la fin du chantier, c’est un vrai plaisir d’être épaulé à toutes les étapes.) 

Petit état des lieux avant les travaux

**********
 1ère étape : le plan
Ça peut paraître ridicule de le préciser mais un bon plan (c’est à dire aux bonnes côtes et à l’échelle)  est primordial. Un peu comme un bon patron permet de façonner un beau vêtement…

2ème étape : faire le point sur mes priorités et mes besoins
Ici, je voulais absolument un bel espace de travail. De la place pour la couture et pour animer des ateliers. J’avais besoin d’étagères pour ranger les tissus et les patrons. J’ai listé mon matériel, et j’ai pu ainsi faire la différence entre le matériel de mercerie dont je me sers tous les jours, et de celui dont je me sers moins. Cette étape préparatoire m’a permis de faire le tri. Autre point important… après avoir travaillé avec mes tissus sous les yeux 24h/24h pendant des mois et des mois, je n’en pouvais plus : il me fallait des portes !

3ème étape : l’aménagement
J’ai donc tout naturellement attribué le plus grand espace du local à l’atelier.
Dans la seconde pièce, dévolue à la partie « boutique », il a fallu trouver la place pour un portant, une cabine d‘essayage, un espace pour les bijoux/accessoire/déco…. bref, pas facile de tout faire cohabiter dans un si petit volume ! 
Autre élément important pour moi : j’ai souhaité que les installations soient modulables. J’aime me sentir libre de pouvoir aménager cet espace aussi simplement que je le veux (en fonction des ateliers, des créateurs que je souhaite inviter, des nouveautés à venir…) Je ne veux pas me sentir bridée par des installations trop strictes. Les tables de travail, à rallonges, on donc été réalisées sur-mesure.
Les meubles à tissus sont un fameux mélange des caissons ikéa et de sur-mesure, là encore, puisque je voulais absolument des portes « toute hauteur » (du sol au plafond) et sans poignées (donc installation de charnières et loquets push-lash) qu’il a fallu faire réaliser spécialement pour l’occasion.
Il m’était également indispensable d’avoir un coin « kitchenette », avec un frigo et un micro-ondes. Hors de question de rentrer tous les midis pour déjeuner ou de profiter systématiquement des nombreux restaurants à proximité. Je ne voulais pas non plus que ce coin « kitchenette » (pas toujours très esthétique à moins d’avoir un vrai espace dédié aux pauses repas) nuise à ma future déco. Seule solution, l’encastrer et faire oublier son existence. Lui aussi a été réalisé entièrement sur-mesure.

4ème étape : les élévations et les perspectives
Cette étape peu paraître un peu inutile, elle a pourtant toute son importance pour se rendre compte de l’impact visuel que peuvent avoir certaines installations. Mais elle permet de sortir du « plan », de réfléchir à l’aménagement en volumes et de tester les couleurs (youhouuuu… enfin un peu de fun !). Bien évidemment, il est important que ce travail soit fait à l’échelle. Sinon gare aux surprises, lors de la mise en œuvre ! Une fois de plus, les doigts en or de Delphine ont fait des merveilles !

 5ème étape : mise au point du plan et travaux
C’est maintenant que l’on peut commencer à s’amuser : finaliser le choix des meubles, des couleurs, de la place des différents éléments de décoration.

Le suédois s’est une fois de plus révélé être un allié précieux mais il était pour moi hors de question d’avoir un atelier tout droit sorti d’une double page de catalogue. Cet espace, je l’ai rêvé et conçu depuis plusieurs mois. C’est donc surtout au fil de balades, de voyages et de rencontres que j’ai patiemment sélectionné et accumulé les objets qui ont trouvé leur place à l’atelier.

Ceux et celles qui ont suivi l’aventure aoutienne sur instagram ont pu se rendre compte que j’ai été une fois de plus bien aidée et soutenue par ma famille et mes ami(e)s.
J’ai également eu la chance de pouvoir travailler avec un super menuisier qui a tout de suite compris ce que je voulais (il faut avouer qu’avec des plans à l’échelle et côtés c’est tout suite plus facile) et qui a bien voulu travailler avec quelques bases « ikéa ».
Je ne m’étalerai pas ici sur les nombreuses couches de peintures, sur mes hésitations et revirements en matière de choix de peinture (heureusement que Delphine était là pour m’aider et me rassurer), sur la pose du BA10 (merci à M.tessetlena pour son aide) et du BA13, sur le grand moment de solitude pour l’enduit, et le nombre de portes en médium à peindre, poncer, repeindre, reponcer, re-repeindre, re-reponcer et vernir  (recto et verso)…. non, je ne m’étalerai pas dessus car toutes les photos sont sur IG et facebook !
Demain la visite guidée !

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*