Bonnet Djé

L’hiver arrivant à grandes enjambées et parce qu’il n’y a plus de saisons comme dirait Evelyne Dheliat, j’ai demandé à ma tricoteuse préférée de me confectionner un bonnet.

Après avoir écumé différents catalogues (je ne pourrais pas vous citer les noms parce que je ne m’en rappelle plus mais il devait y avoir un Phildar dans le lot), j’ai jeté mon dévolu. Normalement le modèle original était plus slouchy alors j’ai demandé moins de mailles. Mais assez long pour pouvoir faire un rabat.

Ensuite et c’est là que ça devient intéressant, il a fallu choisir la laine. J’avais une idée bien définie de la couleur (gris clair comme vous avez pu le remarquer) et il fallait maintenant choisir la pelote. Nous (Marie et moi) sommes donc partis un vendredi après-midi dans ce merveilleux monde de la création textile et autre crochet et lainage parisien. Un monde qui à l’époque m’était encore inconnu. Mon baptême a eu lieu dans le temple de la mégère et du bon gout qu’est Le Bon Marché. Pas le temps de s’arrêter aux stands de maroquinerie, on file tout droit à l’étage création. Et là stupéfaction, de la laine incrustée dans les murs, du Liberty en rouleau, des cordons, galons, boutons, pressions, patrons. Et des femmes partout. J’ai été pris de vertige. Dans ma course effrénée pour un peu d’air frais, j’ai eu le malheur de heurter une rombière qui tripatouillait dans un bac de bout de tissus. L’erreur. La Méduse par son regard électrique m’a paralysé sur place. Heureusement Marie est arrivée et, tel Persée, lui a coupé la tête. Après avoir repris mes esprits, nous nous sommes remis à la recherche de la laine. Malheureusement aucune couleur ne me convenait et nous avons quitté cet endroit maléfique.

Après cet épisode, nous avons été dans un dépôt de laine. Et là encore j’ai failli avoir un choc mais heureusement, la présence de la parfaite couleur et douceur m’a permis de tenir le coup.

Puis en une soirée, la chose était confectionnée, approuvée et prête à être portée. J’vais pouvoir jeter mon bonnet acheté $2 l’année dernière. Prochaine étape l’écharpe ??

PS : je tiens a mettre en garde une certaine personne (Delphine pour ne pas la citer) que j’ai un droit de veto sur cette couleur de laine…J’ai pas envie de te voir débouler chez moi avec un gilet ou pull de la même couleur que mon bonnet…